« Madame la Maire, j’ai une idée ! » Un dispositif numérique de participation

Nicolas DouayL’article propose une étude des usages du numérique dans les processus participatifs locaux à partir des dispositifs sociotechniques de budget participatif développé par la ville de Paris. Cette approche « par les instruments » vise l’étude du design, des usages et des effets de ces instruments de la participation. Notre problématique vise donc à déconstruire l’impact du numérique dans la définition et l’appropriation d’une nouvelle offre de participation. Cette approche a une double dimension : d’une part technique en interrogeant le « design participatif » du dispositif dans sa dimension hybride (numérique / non-numérique) et d’autre part socio-politique en interrogeant les usages et les effets générés. Le cas de Paris permet d’illustrer l’irruption du numérique comme nouveau référentiel, du moins dans les discours, pour la mise en œuvre de toute démarche participative. Le cas du budget participatif apparaît ainsi comme le dispositif le plus avancé et renvoie à une évolution de la posture de la part de la Mairie de Paris qui s’engage un peu plus encore dans le tournant participatif. Dans cette perspective l’apport du numérique n’est pas forcément toujours quantitatif en rejoignant un public plus large mais plutôt qualitatif en permettant un processus plus continu et des échanges plus construits. Cependant, le risque est de voir ces instruments numériques ne pas répondre à l’enjeu de diversification des publics engagés dans les démarches de participation.

La numérisation des dispositifs de participation de la Mairie de Paris
Le cas du budget participatif et de la plateforme « Madame la Maire, j’ai une idée ! »
Digitalisation of participation tools of the city of Paris: the case of the participatory budgeting and the platform “Madame la Maire, j’ai une idée! (Madam Mayor, I have an idea!)”

Nicolas Douay (UMR Géographie-cités, Université Paris Diderot)

Accès à l’article sur revues.org : https://netcom.revues.org/2542
NETCOM vol. 30, n° 3/4 (2016), p. 249-280 – Réseaux sociaux et territoire (dir. Bernard Elissalde et Françoise Lucchini).

Introduction | Du numérique au renouveau de la participation citoyenne ? | Retour sur les origines d’Internet | Les Civic Tech au secours de la participation citoyenne | Des Civic Tech au gouvernement 2.0 ? |Le contexte parisien de la participation citoyenne | Le tournant participatif parisien | La participation citoyenne et le numérique comme marqueur du mandat d’Anne Hidalgo | « Parisiens, prenez les clés du budget ! » : instrument de la transition numérique parisienne | Contexte : importation et numérisation d’un nouveau dispositif | Un développement progressif mais balisé par la plateforme technique |D’une première édition exploratoire à un système à deux échelles | Le déterminisme technique de la plateforme | Le budget comme instrument politico-administratif |L’encadrement politique du dispositif | La difficile insertion dans les mécanismes politico-administratifs | Des projets de plus en plus diversifiés mais inégalement répartis | La prise en compte des enjeux de justice spatiale, l’exemple du XVIIIe arrondissement | Le budget participatif parisien à l’avant-garde d’une transition numérique émergente | Conclusion

About the author

bernard c.

View all posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *